La plateforme de consultations publiques

    1. Pourquoi dois-je me créer un compte pour participer à une consultation en ligne ?

    Il est nécessaire de se créer un compte usager afin de pouvoir prendre part aux activités de participation publique en ligne (participer à un forum, laisser un commentaire). 

    Être inscrit sur la plateforme vous permet aussi de recevoir des notifications lorsque des changements sont apportés aux consultations auxquelles vous participez. Enfin, cela fait en sorte que la plateforme ne soit pas utilisée à d'autres fins que celle pour laquelle elle a été pensée.


    2. Est-ce que ma participation est anonyme ?

    Oui, vous pouvez utiliser ce site anonymement. Même lorsque vous vous enregistrez et formulez des commentaires, votre anonymat est protégé car vous êtes identifié par le pseudonyme que vous avez choisi, et ce, tant pour les autres usagers que pour les administrateurs de la plateforme. Lors de l’inscription, votre année de naissance et votre code postal sont demandés à des fins statistiques.

    Le site consultations.exo.quebec d’exo est hébergé par Bang the Table. Toute communication vous parviendra toujours via la plateforme afin que votre adresse courriel ne soit pas partagée.

    Les données d'inscription et certaines autres informations personnelles vous concernant sont soumises à la Politique de confidentialité de l’administrateur du site.

    Veuillez noter que, mis à part les réponses fournies dans le cadre d’un sondage, tous les commentaires qui sont émis sur le site consultations.exo.quebec deviennent automatiquement du domaine du public.


    3. Comment sont traitées les réponses que j’ai fournies dans le cadre d’une activité de participation publique ?

    Au même titre que lors d’une séance de consultation publique, toutes les contributions et idées sont compilées et envoyées aux responsables des projets concernés pour alimenter les recommandations ou les prises de décisions. Les données pourront aussi être analysées dans l’objectif d’alimenter exo sur les besoins et les attentes des citoyens.

    Les contributions des citoyens en ligne sont utilisées en complément à d'autres moyens d’expression tels que les interventions lors des consultations publiques, des événements participatifs et des ateliers.


    4. Est-ce que je pourrai accéder à toutes les consultations publiques en ligne ?

    La plateforme est accessible à tous. Vous aurez accès en tout temps au contenu complet des grands dossiers et des consultations en cours, que vous soyez inscrit ou non. Si vous désirez prendre part à une activité de participation citoyenne (commenter, compléter un sondage ou s’inscrire à un atelier), vous devrez à ce moment vous identifier sur la plateforme, lorsque nécessaire.


    5. Est-ce qu'il y a une application pour téléphone mobile ?

    Non. L’affichage de la plateforme est déjà optimisé pour que tous ses contenus soient accessibles depuis les dispositifs mobiles.


    6. Qui puis-je contacter si j’ai des questions sur la plateforme de participation citoyenne en ligne ?

    Veuillez adresser vos questions à support@engagementhq.com et un administrateur de la plateforme fera le suivi avec vous.

    Si vous avez des questions sur un projet spécifique, communiquez avec nous en cliquant ici.


    7. Quelles sont les règles de modération sur le site ?

    Tous les forums de discussion, commentaires et les outils de questions-réponses sont modérés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour langage incorrect, commentaires qui manquent de respect envers les autres participants et commentaires hors sujet. Toute la modération est effectuée par Bang the Table pour exo.

    Les modérateurs ne modifient ou n’éditent aucun commentaire. Ils ne font que supprimer les commentaires considérés comme étant hors sujet, offensants ou malveillants. Dans ces cas, les commentaires sont immédiatement supprimés du site et la personne qui a formulé le commentaire en est avertie par courrier électronique. Référez-vous aux directives de modération et d’étiquette pour plus de détails.



    Le fonctionnement des consultations publiques

    1. Sous quelle forme auront-elles lieu compte tenu de la pandémie de COVID-19 ?

    Les consultations publiques se feront exclusivement en mode virtuel. En raison de la situation actuelle – qui limite les rencontres en personne – et de notre volonté d’offrir aux citoyens des outils numériques conviviaux et efficaces, nous profiterons de l’occasion pour présenter notre nouvelle plateforme collaborative : Votre voix trace la voie, accessible à l’adresse consultations.exo.quebec. Celle-ci remplacera la page exo mon réseau et inclura la documentation essentielle pour s’informer sur les projets (rapports, cartes, documents d’informations, etc.) et permettre aux citoyens et à toute partie prenante de donner son opinion en ligne via différents outils de consultation. 

                

    2. Je ne suis pas très à l’aise avec les outils numériques, de quelle façon puis-je participer ?

    Vous pouvez vous référer à la section portant sur la plateforme de consultation en ligne. Si toutefois vous éprouvez des difficultés, vous pourrez nous contacter afin que nous puissions vous aider.


    3. Pourquoi exo a-t-il décidé de se doter d’une plateforme de consultations publiques pour le projet de refonte des services d’autobus ?

    Parce que nous trouvions très important de nous doter d’une plateforme de consultations publiques présentant une vue d’ensemble du projet pour faciliter la participation et permettre aux citoyens de s’exprimer. L’avantage pour plusieurs à participer en ligne est qu’ils peuvent le faire à l’heure de leur choix, de leur domicile. Cette plateforme est novatrice puisqu’elle inclura à la fois l’ensemble des contenus informatifs liés au projet et à la refonte, et les outils de consultation. Il s’agit d’un outil complémentaire aux consultations futures, qui pourront continuer de se faire en personne dès que la situation le permettra. 

    Pourquoi procéder à des consultations publiques

    1. Pourquoi procédez-vous actuellement à des consultations publiques et sur quel sujet portent-elles ?

    Le réseau d’autobus d’exo a été créé en 2017 afin d’améliorer la cohérence des services dans les couronnes nord et sud de Montréal. Nous entreprenons actuellement la refonte de notre réseau d’autobus pour bonifier la desserte locale, améliorer l’expérience client et offrir plus d’options de transports est-ouest vers les pôles de déplacements. Nos clients sont les premiers concernés par l’ensemble de ces changements, et c’est pourquoi nous les consultons tout au long de ce grand processus de transformation.


    2. Consultez-vous actuellement les citoyens sur l’ensemble de votre territoire ?

    Non. La refonte se fait progressivement par secteur. Elle a débuté dans les deux secteurs suivants : Chambly-Richelieu-Carignan ainsi que Le Richelain et Roussillon. Les prochains secteurs visés seront Laurentides et Presqu’Île (Vaudreuil-Soulanges), en vue de la mise en service des antennes Sainte-Anne-de-Bellevue et Deux-Montagnes du REM prévues en 2024.


    3. Pourquoi prioriser les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon ?

    Nous devons revoir prioritairement notre réseau dans ces deux secteurs afin de nous arrimer à la mise en service du Réseau express métropolitain (REM) sur la Rive-Sud. À la fin de 2021, l’antenne Rive-Sud du REM reliera la gare Centrale de Montréal à la station Brossard du REM sur la Rive-Sud. À compter de cette date, nos autobus n’auront plus accès au pont Samuel-De Champlain; ils relieront les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon au REM. 


    4. À quel moment les consultations publiques auront-elles lieu et quels seront leurs objectifs?

    Nous lancerons la série de consultations la semaine du 5 octobre sur consultations.exo.quebec. Les citoyens pourront consulter l’ensemble de la documentation disponible par secteur (Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon) et s’inscrire aux activités de consultations. Le 20 octobre à 19 h aura lieu la rencontre d’information virtuelle durant laquelle seront présentés les différents scénarios de refonte. 

    Du 19 octobre au 6 novembre, nous inviterons les citoyens à se prononcer sur les scénarios de refonte du réseau dans les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon. Ces propositions résultent des orientations qui se sont dégagées lors des consultations réalisées en novembre et décembre 2019, et février 2020, auxquelles des citoyens et de nombreuses parties prenantes, dont les municipalités, ont participé.

    Les citoyens pourront participer à un sondage et émettre leur opinion sur des forums de discussions thématiques. La semaine du 2 novembre, des séances virtuelles de consultation seront organisées par secteur pour répondre aux questions et discuter de différentes pistes de bonifications possibles au réseau proposé. 

    À la suite de cette seconde ronde de consultations, nous serons en mesure de présenter aux élus locaux le scénario retenu.


    5. Quelles sont les étapes du processus de consultation ?

    À l’automne 2019, puis à l’hiver 2020, exo conviait respectivement les partenaires, les élus, les organisations locales et les citoyens à exprimer leurs besoins et préoccupations sur la refonte de son réseau d’autobus dans les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon sur la couronne Sud. L’ensemble des informations récoltées ont permis de dégager les principales orientations pour guider exo dans l’élaboration des scénarios de desserte qui feront l’objet de la phase 2 des consultations auprès de la population.


    6. Quels sont les objectifs de cette seconde phase de consultations menées auprès des citoyens et comment ces derniers pourront-ils participer ? 

    Les objectifs sont de valider que le réseau réponde bien aux besoins cernés en phase 1 de consultation et de recueillir les commentaires et suggestions afin de bonifier les scénarios présentés. 

    Les citoyens seront invités à poser des questions et à exprimer leur opinion sur le nouveau scénario proposé. Ils pourront le faire par le biais de différentes activités participatives (sondage en ligne, forums de discussions ou consultations virtuelles par secteur). Les représentants des parties prenantes, notamment ceux qui ont participé à la première phase de consultation publique, à l’automne 2019, seront aussi invités à découvrir le scénario proposé sur notre nouvelle plateforme interactive et à participer aux rencontres virtuelles par secteur. L’ensemble des nouvelles informations seront colligées dans un rapport de consultation déposé en début d’année 2021 par notre partenaire, l’Institut du Nouveau Monde (INM), qui nous accompagne dans le processus.


    7. Quel est le rôle de l’Institut du Nouveau Monde (INM) dans ce dossier ?

    Tant pour la phase 1 que pour la phase 2 des consultations publiques, exo a fait appel à l’INM, organisation non partisane et indépendante ayant pour mission d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique, pour assurer l’animation des consultations, l’analyse des propos recueillis et l’intégrité du processus.

    Le projet de refonte des services d’autobus

    1. Pourquoi exo entreprend-il une refonte de son réseau d’autobus ?

    Résultat du regroupement de 13 organismes de transport collectif, le réseau d’autobus d’exo a été créé en 2017 afin d’améliorer la cohérence des services dans les couronnes nord et sud de Montréal. Au cours de nos deux premières années d’existence, nous avons travaillé à la consolidation de nos opérations et à l’uniformisation des pratiques dans l’ensemble des secteurs desservis. 

    Une refonte de réseau consiste à revoir les services pour les rendre plus efficaces. Les forces et les faiblesses du réseau sont analysées en fonction des besoins actuels et à venir. On reconfigure ensuite les services en tenant compte de ces données afin de mieux desservir la région.


    2. Quels seront les bénéfices pour les clients ?

    La refonte du réseau d’autobus vise à mieux répondre aux besoins de nos clients. Les avantages sont immenses : l’harmonisation des services, l’amélioration de la desserte locale, une meilleure expérience de mobilité et une meilleure interconnectivité au sein du réseau d’exo et avec les autres réseaux de transport collectif de la région de Montréal.

    Les conséquences varieront d’un secteur à l’autre. Des parcours pourraient être ajoutés, modifiés ou remplacés, et la fréquence des passages pourrait changer sur certaines lignes pour s’ajuster à la demande. 


    3. Quels seront les prochains secteurs ciblés ?

    Ce seront les secteurs Laurentides et Presqu’Île (Vaudreuil-Soulanges), en vue de la mise en service des antennes Sainte-Anne-de-Bellevue et Deux-Montagnes du REM prévues en 2024.

    La première phase de consultations publiques pour ces secteurs devrait se dérouler au courant de l’année 2021. 


    Le réseau d’autobus et l’arrivée du REM


    1. Où les autobus d’exo vont-ils mener les clients à partir de la mise en service du REM sur la Rive-Sud ?

    Dès la mise en service du REM sur la Rive-Sud, nos autobus des secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon ne pourront plus circuler sur le pont Samuel-De Champlain. Pour se rendre à Montréal, nos clients pourront emprunter nos services jusqu’au REM, puis utiliser le REM, qui desservira plusieurs destinations à Montréal. Certaines lignes continueront de desservir des pôles à Longueuil (métro) ainsi qu’à Montréal via le pont Mercier. Des lignes locales seront également offertes. Toutes les informations sur le nouveau réseau proposé se trouvent ici.


    2. Vais-je avoir plusieurs correspondances à faire pour me rendre au REM ?

    Les lignes qui relient les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon au centre-ville de Montréal via le pont Samuel-De Champlain seront modifiées de manière à desservir directement les stations du REM de la Rive-Sud dès leur mise en service à la fin de 2021. De plus, les dessertes locales seront configurées de manière à limiter le plus possible les correspondances pour accéder au REM.


    3. Ces changements entraîneront-ils une modification des tarifs ?

    La nécessité de simplifier et d’harmoniser les tarifs fait consensus dans la région métropolitaine. Toutefois, exo n’est pas responsable de la tarification du transport collectif. Cet aspect relève de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui travaille actuellement à l’élaboration d’une refonte tarifaire pour l’ensemble de la région métropolitaine de Montréal afin de simplifier la tarification. Pour en savoir plus, visitez la plateforme web consacrée à la refonte tarifaire de l’ARTM


    4. En profiterez-vous pour établir un meilleur arrimage avec les services du Réseau de transport de Longueuil (RTL) ?

    Oui. Nous travaillons en collaboration avec les équipes du Réseau de transport de Longueuil afin que les nouveaux réseaux des deux organismes soient mieux arrimés. 


    5. En profiterez-vous pour améliorer la qualité des stationnements incitatifs et des terminus ?

    Exo gère 65 stationnements incitatifs sur l’ensemble du territoire. Nous améliorons constamment ces installations en fonction des besoins et du financement qui nous est accordé, et continuerons de le faire. Par ailleurs, nos besoins en quais d’autobus seront révisés dans le cadre de la refonte afin d’optimiser l’efficacité du nouveau réseau. 


    6. Allez-vous améliorer le service hors pointe et de fin de semaine ainsi qu’augmenter le nombre d’autobus ?

    L’amélioration du service hors pointe et de fin de semaine fait partie de la réflexion liée à la refonte du réseau d’autobus. La fréquence sera également revue sur un certain nombre de lignes. Les besoins seront évalués et des scénarios de desserte seront proposés pour ces périodes en fonction des besoins de la clientèle tout en tenant compte de notre capacité financière et des budgets qui nous seront alloués.


    7. Va-t-il y avoir des voies réservées pour améliorer les temps de parcours ?

    Les voies réservées contribuent à améliorer l’efficacité et l’attrait du transport collectif. Exo souhaite que le déploiement de telles infrastructures s’accélère afin d’être en mesure d’offrir des services plus rapides à sa clientèle. L’aménagement de voies réservées implique plusieurs partenaires, dont les municipalités et le ministère des Transports du Québec, selon l’endroit. Exo collabore de manière active avec ses partenaires métropolitains afin que l’aménagement de voies réservées soit priorisé.


    8. Quand verrons-nous les changements d’horaires ?

    Les horaires du nouveau réseau changeront dès sa mise en service, prévue à la fin de 2021, en même temps que la mise en service du REM. Ces horaires seront annoncés avant la mise en service afin de permettre aux usagers de planifier leurs nouveaux trajets.


    9. Allez-vous transformer des taxibus en lignes régulières et vice-versa ?

    Il est trop tôt pour le dire. Certains services pourraient être modifiés en fonction de la demande.


    10. Les autobus du secteur Le Richelain pourront-ils dorénavant se rabattre au train de Candiac ?

    Le processus de consultation lié à la refonte de notre réseau d’autobus a permis de déterminer les besoins de manière précise, et le rabattement d’autobus vers la ligne Candiac fait partie des scénarios proposés. En plus de maintenir le taxi T36, nous avons ajouté une ligne additionnelle de rabattement à la gare Candiac pour la ville de Saint-Philippe.


    11. Les villes hors territoire, comme Saint-Jean-sur-Richelieu, feront-elles partie de la refonte ?

    Nos autobus desservent une soixantaine de municipalités dans les couronnes nord et sud de Montréal. La plupart sont situées sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, et un certain nombre hors territoire. Il est trop tôt pour dire si d’autres villes hors territoire seront desservies par exo à la suite de la refonte de son réseau d’autobus.


    12. Allons-nous pouvoir nous déplacer plus facilement en transport collectif entre les municipalités voisines ?

    Oui. Nous souhaitons développer le service est-ouest, là où la demande le justifiera, et offrir un meilleur arrimage avec les services du RTL afin de faciliter les déplacements intrarégionaux.




    Séance d'information – 20 octobre 2020

    Voici les réponses aux questions auxquelles nous n’avons pas eu le temps de répondre lors de la séance d’information du 20 octobre. L’enregistrement de la séance d’information est disponible ici

    Secteur Chambly-Richelieu-Carignan

    1. Est-ce que le taxibus à partir de l’Île aux Lièvres jusqu’au stationnement incitatif de Chambly va toujours exister?

    La T93, qui dessert l’Île aux Lièvres, permettra de correspondre au Faubourg Carignan et sur la rue Daigneault, avec les lignes C8, C4, C11 et C9. Ces lignes permettent d’accéder au REM à Longueuil et à Saint-Jean-sur-Richelieu. En hors pointe, la ligne de taxibus T93 ira au stationnement incitatif.  


    2. Est-ce qu’il y aura un circuit d’autobus pour Carignan ou Chambly jusqu’au cégep de Saint-Hyacinthe?

    Il n’y aura pas de circuit direct; toutefois, des correspondances seront possibles au terminus Brossard du REM.


    3. Lors de perturbations du réseau du REM, est-ce que les autobus d’exo pourront se rendre directement au centre-ville?

    Un plan de relève est actuellement en préparation avec les partenaires (ARTM, REM et RTL) en prévision de telles situations. 


    4. L’autobus no 20 à Chambly sera-t-il disponible le jour et la fin de semaine jusqu’à Jean-Casgrain?

    Pour les résidents du nouveau développement à proximité de la rue Jean-Casgrain, les lignes C13 et C1 seront en service en hors pointe et la fin de semaine. La ligne C1 reprend en partie le tracé de la ligne actuelle C1, tandis que la ligne C13 permettra d’accéder directement au REM. Ces deux lignes auront des arrêts sur la rue Anne-Le Seigneur. 


    5. Est-ce que les embarquements et débarquements hors territoire vont être permis avec les nouvelles lignes d’autobus en incluant le RTL?

    Oui, les embarquements et débarquements hors territoire et les correspondances au REM, STM et RTL seront permis, en fonction bien sûr du titre de transport que vous détiendrez. La refonte tarifaire présentement en cours par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui est responsable de la tarification, propose 4 zones tarifaires. Nous vous invitons à prendre connaissance de leur proposition, qui fait actuellement l’objet de consultations, à l’adresse suivante : https://repensonslamobilite.quebec/

    Quant à l’emplacement des arrêts d’autobus exo sur le territoire du RTL, ils restent à être déterminés de façon plus précise durant la phase d’opérationnalisation, en collaboration avec le RTL et la Ville de Longueuil.


    6. Quel type d’autobus sera utilisé? La C5 sera remplie puisqu’elle n’arrête pas au stationnement incitatif de Chambly.

    Le choix du type d’autobus sera effectué au cours de l’année prochaine, en 2021. Un suivi de l’achalandage par ligne sera effectué par nos équipes d’exploitation pour s’assurer que le type de véhicule utilisé soit adéquat. 


    7. Est-ce qu’il y aura des voies réservées sur la totalité de l’autoroute 10 pour assurer un service efficace vers le REM et pour le retour à la maison? Est-ce qu’une bretelle sera construite pour embarquer sur la 10? Et est-ce que la voie d’accotement sera accessible aux autobus depuis l’embranchement du REM sur la 10?

    Dans le cadre du projet du REM, une nouvelle bretelle sera construite depuis l’autoroute 10 vers la station Brossard afin de faciliter les accès à cette station.

    De plus, le MTQ effectue des travaux pour l’élargissement de l’accotement sur l’A-10 en direction ouest dans le but de mettre en place une voie réservée dans l’accotement. 

    Finalement, une voie réservée dans l’accotement en direction du stationnement Chambly sur l’A-10, depuis le kilomètre 16.5 (un peu avant le viaduc du chemin Bellerive) est déjà actuellement accessible. 


    8. Plusieurs cégépiens et universitaires finissent leurs cours tard (plus tard que 21 h) et se retrouvent coincés à l’arrêt incitatif, en raison des horaires de la navette qui s’arrête trop tôt à Chambly. Quelle est votre solution à ce problème?

    Le réseau hors pointe (C13 et C1) sera arrimé avec les heures d’opération du REM et couvrira la dernière arrivée à la station Brossard, soit vers 1 h du matin.


    9. À combien de temps estimez-vous le trajet de Chambly vers le centre-ville de Montréal et de Chambly vers l’aéroport de Dorval?

    Le temps de parcours estimé entre le stationnement de Chambly et la gare Centrale sera d’environ 30-35 minutes en pointe du matin. Le temps de parcours entre le stationnement de Chambly et l’aéroport de Dorval sera d’environ 55-60 minutes en pointe du matin. Ces temps de parcours n’incluent pas le temps de correspondance.


    10. Existe-t-il un tableau comparatif des temps de parcours actuels et estimés entre différents points d’origine et de destination et, si oui, à quel endroit peut-il être consulté?

    Les temps de parcours préliminaires estimés jusqu’au REM sont disponibles dans les tableaux ci-dessous. 

    Pour connaître les temps de parcours du REM, cliquez sur le nom de la station: 

    Sommaire des temps de parcours en pointe AM estimés vers le REM à partir de chaque terminus. 

    Le Richelain et Roussillon

    Temps de parcours
    Terminus
    Station PanamaStation Brossard
    La Prairie
    Entre 10 et 15 min
    -
    Montcalm-CandiacEntre 20 et 25 min15 à 20 min
    Georges-GagnéEntre 30 et 35 min15 à 20 min


    Chambly-Richelieu-Carignan

    Temps de parcours
    Lieux
    Station Brossard
    Stationnement Chambly
    Entre 15 et 20 min
    Faubourg Carignan (via C4)
    Entre 30 et 35 minutes
    CLSC de Richelieu (via C6)
    Entre 15 et 20 min


    Il s'agit d'une estimation préliminaire selon les informations connues à ce jour sur les conditions de circulation anticipées. Ces estimations sont valides en période de congestion, pendant la période de pointe du matin.


    11. Concernant l’arrivée imminente du REM, y aura-t-il toujours une connexion directe entre Marieville et Montréal (i.e. circuit 500) considérant que Marieville ne fait pas partie de l’ARTM et n’aurait donc pas l’obligation de rediriger les usagers vers une gare du REM?

    La nouvelle ligne desservant Richelieu et Marieville (C6) se rabattra à la station Brossard du REM. Selon l’entente intervenue entre l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et la Caisse de dépôt et placement du Québec Infra (CDPQi), dès la mise en service du REM, les autobus d’exo, de même que ceux du RTL, ne pourront plus circuler sur le pont Samuel-De Champlain.


    12. Considérant que le stationnement de la station Brossard (anciennement Rive-Sud) du REM comportera moins d’espaces de stationnement et que celui-ci risque de se remplir rapidement, pourrait-on envisager de continuer d’utiliser le stationnement incitatif Chevrier en fournissant une navette faisant le lien avec la station du Quartier.

    Exo ne peut pas offrir de service sur le territoire de la ville de Brossard; ceci relève du Réseau de transport de Longueuil (RTL), qui procède aussi à la refonte de son réseau en fonction de l’arrivée du REM. Nous vous invitons à leur adresser vos suggestions. 

    Toutefois, au niveau de Marieville, exo vise à implanter une ligne vers le REM (C6) qui permettra d’accéder directement à la station Brossard. 


    13. À quand des pourparlers avec la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu afin de mieux arrimer les deux réseaux de transport? L’hôpital de Saint-Jean est l’hôpital desservant les municipalités de Chambly-Richelieu-Carignan et il sera toujours difficile de s’y rendre en période hors pointe avec le nouveau réseau. Devoir passer par le TCV pour passer de Chambly à Saint-Jean demeure inacceptable (plus de temps et coût plus élevé)?

    Exo n’a pas le pouvoir de modifier son territoire de desserte. Cela relève plutôt de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui est responsable de la planification, du financement et de la tarification du transport collectif sur le territoire métropolitain. Cependant, l’hôpital de Saint-Jean sera directement desservi par la ligne proposée C9. Cette ligne aura du service en période hors pointe.


    Secteur Le Richelain et Roussillon

    1. Un seul bus se rend à la gare de Candiac et il passe dans le quartier limitrophe. Le reste des résidents sont obligés de se déplacer vers le train en automobile. Est-ce qu’il est prévu une ligne de bus dans toute la ville vers la gare?

    Les stationnements incitatifs à Candiac ne semblent pas connectés entre la gare Candiac et le stationnement Montcalm.

    Dans la proposition de réseau, il y a aussi une ligne de taxibus, la T84, qui débute son trajet au stationnement Montcalm, circule sur les boulevards Montcalm, Jean-Leman et l’avenue Deauville pour se rendre ensuite à la gare Candiac. Ainsi, une partie des secteurs A, B, C et D ont accès à ce service.


    2. La surface de stationnement à Candiac-Montcalm se réduit de jour en jour, avec la construction d’un quartier résidentiel juste à côté. Est-il prévu d’agrandir le stationnement, de le déplacer, ou bien de construire un stationnement étagé pour augmenter sa capacité?

    Des discussions sont présentement en cours avec la Ville de Candiac pour évaluer les différentes possibilités d’aménagement du stationnement.


    3. Pour Candiac-La Prairie, le service de navette vers Montréal avait souvent une fréquence de 35 minutes, de 5 h 30 AM jusque vers 1 h AM (heures hors pointe). Est-ce maintenu ou bonifié?

    En heures hors pointe, nous proposons une fréquence similaire à la fréquence actuelle pour le service qui desservira Candiac et La Prairie au REM. 


    4. En ce moment, les lignes express du terminus Candiac passent aux 5 minutes en pointe. Pourquoi ça sera maintenant à chaque 10 minutes?

    Les intervalles de service proposés sont une moyenne sur la période de pointe (entre 5 h et 9 h). Les horaires détaillés seront finalisés au cours de l’année 2021. Lors de la confection de ces horaires détaillés, il y aura probablement un intervalle aux 5 minutes dans les périodes les plus achalandées, comme maintenant.


    5. Quelle est la durée du trajet du terminus Candiac au terminus du Quartier en pointe sachant que les autobus vont devoir passer par le Dix30 soit pour aller ou revenir du terminus?

    Nous estimons un temps de parcours de 15 à 20 minutes en période de pointe entre le terminus Montcalm à Candiac et la station Brossard du REM. 

    Afin d’améliorer les conditions de circulation pour les autobus, le ministère des Transports du Québec (MTQ) prévoit mettre en place des mesures préférentielles pour les bus en accotement sur l’autoroute 30.

    De plus, d’autres mesures pour faciliter l’accès à la station sont présentement à l’étude.


    6. Quel sera le pourcentage d’amélioration du temps de parcours? Combien de temps au total du terminus La Prairie à Montréal? 

    Du terminus La Prairie jusqu’à la gare Centrale à Montréal, on estime une amélioration du temps de parcours d’environ 15 % au moment de la pointe où il y a actuellement davantage de congestion routière. Pour le temps de parcours, avec le réseau proposé et l’arrivée du REM, nous estimons de manière préliminaire que le temps de parcours pour se rendre du terminus La Prairie à la station Panama du REM pourrait être entre 10 et 15 minutes en période de pointe. Ensuite, le temps de parcours prévu en REM de la station Panama à la gare Centrale est de 10 minutes. Ces temps de parcours n’incluent pas le temps de correspondance.


    7. Est-il possible d’améliorer la fréquence des lignes allant vers le REM? Les lignes proposées ont, dans la majorité, un bon tracé assez direct vers les stations, mais ne passent pas assez souvent pour être vraiment utiles (surtout hors pointe et week-end). Serait-il possible d’améliorer la fréquence aux 15 minutes en pointe et aux 30 minutes en hors pointe, quitte à acheter des bus supplémentaires?

    Merci pour cette suggestion. Toutefois, nous avons un nombre de véhicules ainsi qu’une capacité financière limités. Le nouveau réseau que nous planifions pour la mise en service du REM doit donc respecter cette capacité financière. Sachez cependant que les niveaux de service seront appelés à évoluer dans les années suivant la mise en service du nouveau réseau, en fonction de l’évolution de la demande.


    8. Sur le réseau Le Richelain, ma famille utilise le service de taxibus pour rejoindre actuellement le terminus La Prairie pour aller ensuite à Montréal ou au Cégep de Longueuil. Le terminus du REM sera beaucoup plus près de notre adresse. Est-ce qu’exo prévoit ajouter un service supplémentaire pour cette destination?

    Ne connaissant pas votre adresse ni votre quartier, il nous est difficile de répondre précisément à votre question. Vous trouverez dans les cartes détaillées l’ensemble de l’information sur les tracés et intervalles de service des nouvelles lignes sur la plateforme de consultation.

    De manière générale, pour se rendre au REM à partir de La Prairie, nous proposons davantage de service sur des lignes directes vers le REM pour les quartiers du Vieux La Prairie/Christ-Roi/La Citière, La Magdeleine, Le Grand-Boisé/La Briqueterie et Symbiocité. Aussi, deux lignes proposées assurent le service à partir du stationnement La Prairie pour se rendre à la station Panama du REM : une ligne express, la R24, et une ligne intermunicipale, la R1.


    9. Pourquoi ne pas offrir un service vers Ville LaSalle 7 jours par semaine? Une ligne régulière comme la 130? Et pourquoi ne pas bonifier le service vers la station Angrignon du secteur de Delson?

    Selon nos données, la demande en déplacements ne justifie pas d’augmentation de service vers ces destinations. Également, en choisissant de se rabattre davantage à la station Brossard du REM, nous permettons un temps de parcours plus compétitif pour se rendre au centre-ville en plus de permettre, en allant à ce nouveau terminus, des correspondances entre d’autres services d’exo afin de rejoindre davantage de destinations pour la clientèle. Sachez cependant que les niveaux de service seront appelés à évoluer dans les années suivant la mise en service du nouveau réseau en fonction de l’évolution de la demande.


    10. Pourquoi exo ne profite-t-il pas de l’occasion de la refonte pour desservir en taxibus la Municipalité de Saint-Mathieu, qui n’a actuellement aucun service de transport collectif et qui est pourtant membre d’exo?

    Pour la mise en service du nouveau réseau, l’ajout d’une ligne de taxibus pour la Municipalité de Saint-Mathieu n’a pas été priorisé. Toutefois, la refonte du réseau n’empêche pas le déploiement de nouvelles lignes dans les années suivant la mise en service du nouveau réseau, si la demande le justifie.


    11. J’aimerais savoir si vous avez l’intention de bonifier l’offre de service pour la ville de Saint-Philippe. Car la majorité de notre population est concentrée dans 2 pôles, soit le secteur près de l’A-30 et le milieu villageois qui, à lui seul, dans un rayon de 1 km, contient près de la moitié de notre population. Serait-il possible d’y aménager un type de stationnement incitatif comme à La Prairie sans nécessiter un trop grand nombre de places, car la majorité des gens ont moins de 1 km de marche à faire? Mais en concentrant l’offre à cette région, peut-être en augmentant le nombre de départs et d’arrivées, ça pourrait inciter les gens à prendre le transport collectif. 

    Merci pour votre proposition que nous gardons en tête pour des développements à plus long terme avec la Ville. Cependant, dans la proposition de réseau, nous bonifions substantiellement le service à Saint-Philippe. Nous ajoutons une nouvelle ligne pour se rendre directement au REM (voir le parcours R21). De plus, nous ajoutons une nouvelle ligne pour se rendre à la gare Candiac (voir le parcours R8).